Du vivant, jusqu’au fond du verre

Buveuses, buveurs de jus sains, Joueurs de quilles vivantes, dégustateurs de nectar, amoureux du terroir, du bien-boire, et du bon-vivant, pinardiers de toutes les contrées, n’oubliez pas de bien manger !

Le vin naturel a réussi son premier défi : celui de rencontrer un public célébrant la richesse naturelle, conscient que son acte d’achat a un impact, prêt à payer un peu plus pour une boisson pleine de goût. Ils sont nombreux, restaurants, cavistes qui ouvrent chaque semaine avec à la carte une attention particulière portée à l’origine des produits liquides et solides, tout comme les vignerons qui travaillent aujourd’hui sans produits chimiques.

En 1968, la jeunesse du monde entier se soulève contre un monde qui tourne trop lentement et elle sème les graines de tous les grands mouvements qui transformeront la société pour les 50 années suivantes. Aujourd’hui la nécessité de changement est différente… Car sous les pavés la vigne.

Ce weekend, à la Bellevilloise, le salon Sous Les Pavés La Vigne célèbrera une fois de plus le jus de raisin sain fermenté, sans ajout de produit chimique, et ceux qui le font. Et si mai 2018 était le réveil de la jeunesse pour la défense d’une agriculture saine ?

Boire du vin naturel, c’est encourager l’agriculture qui a du sens.

Ces vins natures et pionniers nous rappellent que ce sont des produits qui respectent la grande chaîne du vivant : des sols et des arbres qui composent le paysage viti-forestier aux micro-organismes et levures indigènes qui procèdent à la vinification.

Boire du vin, c’est aussi la bataille du plaisir, et comprendre qu’à travers ce goût, c’est une agriculture respectueuse de la Nature qui s’exprime. Une agriculture qui produit de la biodiversité et entretient les sols. Une agriculture qui rémunère le travail d’un artisan, parfois artiste, souvent soucieux de produire un vin bon, propre et juste.

Tout cela pour vous inviter à questionner de manière constante les produits que vous achetez : sont-ils bons pour l’environnement et le climat ? Sont-ils bons au goût et pour la santé ? Sont-ils bons pour la société en ayant bien rémunéré tous les maillons de la chaîne de production ?

Vignerons, agriculteurs, mangeurs ou mangés, grands chefs, cuisiniers du dimanche, gourmets pressés ou grands curieux, unissons nos forces pour faire émerger cette agriculture du vivant, désirable et optimiste.

Santé !

Vous êtes membre d’un convivium ou simplement sympathisant Slow Food ? Vous avez une actualité que vous souhaitez faire partager. N’hésitez-pas à nous en soumettre les éléments au moyen du formulaire accessible ci-dessous. Nous nous ferons un plaisir de publier votre information si celle-ci correspond aux objectifs et aux valeurs du mouvement Slow Food.

Pin It on Pinterest

Share This