Slow Europe pour une politique agricole responsable en Europe et pour le climat, l’alimentation et la biodiversité

Slow Europe
pour une politique agricole responsable

Pour Slow Food, les valeurs liées à la protection de la biodiversité, au développement durable, à la conservation des ressources naturelles et au développement inclusif doivent être au cœur des nouvelles politiques européennes.

Slow Food souhaite la création d’une Politique alimentaire commune au niveau européen, à même de :

pouvoir envisager le système alimentaire dans une approche globale
viser la création d’un système de production, de distribution et de consommation à la fois bon, propre et juste
s’appuyer sur la protection de la biodiversité locale et reconnaître le rôle essentiel des consommateurs et des petits producteurs
défendre ces principes au cours de toute négociation et contact avec des pays tiers
Depuis 2011, la Commission européenne (DG Environnement) a reconnu le potentiel du travail de Slow Food et sa valeur pour l’environnement au niveau européen, en récompensant l’association de la subvention de fonctionnement destinée aux ONG environnementales.

Slow Europe, des actions diverses…

Le climat, l’alimentation et la biodiversité en Europe

Le système alimentaire est à lui seul l’une des causes fondamentales du changement climatique : l’agriculture, la production alimentaire, le transport et la commercialisation consomment plus d’énergie fossile que tout autre secteur industriel.

L’effet de serre et la pollution sont amplifiés par l’industrie agroalimentaire, notamment l’élevage intensif du bétail qui émet des quantités phénoménales de polluants dans l’atmosphère. Le système alimentaire agro-industriel moderne a ainsi des conséquences dévastatrices sur l’environnement, causant érosion des sols, destruction des écosystèmes, désertification et gestion inefficace des ressources en eau et des énergies, ainsi qu’une perte drastique de biodiversité.

Pour Slow Food, l’un des moyens de combattre et d’empêcher le changement climatique est de quitter ce système agro-alimentaire pour adopter des pratiques agricoles durables.

Les politiques de l’UE ont un impact mondial et une influence forte sur les autres zones du globe, en particulier sur l’hémisphère sud. Slow Food envisage différentes stratégies :
faire prendre conscience aux consommateurs européens de l’impact de leurs choix de consommation sur les pays tiers ;
diffuser des modèles de développement durable à petite échelle et incluant des pratiques locales ;
demander aux décideurs européens d’améliorer ou du moins de maintenir des standards européens pour la production alimentaire, la protection de l’environnement ainsi que les droits des travailleurs et des consommateurs au cours de toute négociation ou interaction avec des pays tiers.
(cliquez pour agrandir)

Rejoignez-nous !

Participez à notre action et rejoignez le mouvement Slow Food pour une alimentation bonne, propre et juste.

Contactez-nous !

Pour tout renseignement, n'hésitez-pas à nous contacter. Nous vous répondrons dès que possible.

Pin It on Pinterest

Share This