Repartons de la terre, repartons de l’alimentation.

3/01/2021 | A la Une, Slow Food en France | 0 commentaires

Chère amie, cher ami,

Parmi les nombreuses conséquences dramatiques de cette année 2020, il est clair que la pandémie a inévitablement détourné notre attention, déjà passablement distraite, des autres crises sérieuses qui menacent la société humaine, et notamment la crise climatique. Et pourtant, rien n’a changé : la situation ne s’est pas améliorée et nous allons devoir redoubler d’efforts pour empêcher le désastre.

Même si l’univers de Slow Food a été durement touché par l’urgence sanitaire et la crise mondiale qu’elle a provoquée, nous n’avons pas baissé les bras au cours des derniers mois. Au contraire, nous avons essayé de réagir, conscients de la menace plus que jamais présente qui pèse sur notre avenir. Slow Food continue et continuera à se battre pour protéger la biodiversité et l’environnement, avec la conviction que cette pandémie n’est que le fruit d’une relation corrompue entre l’humanité et la nature.

Aujourd’hui plus que jamais, nous ne devons pas baisser les bras. Nous pouvons et nous devons agir pour favoriser le changement, en commençant par notre rapport à la terre!

Depuis plus de trente ans, Slow Food s’emploie à promouvoir l’économie circulaire, le développement durable, la reconnaissance des identités territoriales et l’émergence de nouvelles communautés.

Pour poursuivre ces projets, nous avons besoin de votre aide.

blank

Si vous aussi, vous souhaitez que des potagers fleurissent dans les écoles pour créer des classes à l’air libre et enseigner aux enfants à cultiver leur nourriture, si vous aussi espérez que les agriculteurs résisteront aux pressions exercées par la crise internationale, si vous aussi voulez que les produits en risque d’extinction trouvent une place sur le marché grâce à des projets économiques vertueux, si vous aussi souhaitez que les techniques de culture et de transformation traditionnelles soient préservées par les cuisinier.e.s qui travaillent au côté des petit.e.s producteur.rice.s, continuez à soutenir Slow Food.

Notre alimentation est notre futur, mais pour qu’elle soit bonne, propre et juste pour tous, nous devons soutenir celles et ceux qui la produisent de manière responsable et durable. C’est ce que je pense, c’est ce que pensent Nema (producteur de la Sentinelle du riz rouge de la Comoé au Burkina Faso), Zarasisa (agriculteur indigène d’Équateur), Jim (militant pour les questions de justice sociale et d’inclusion), Reena (porte-parole de la Communauté Slow Food de l’île de Negros) et Dino (porte-parole d’une Communauté Slow Food en Croatie).

Devenez acteur.rice, à leurs côtés, à nos côtés, du changement dont nous avons besoin pour la planète et pour construire un avenir meilleur. Donnez ce que vous pouvez, même les petits gestes sont précieux. C’est ensemble que nous pourrons faire la différence.

Repartons de la terre, repartons de l’alimentation.

Amicalement,

blank

Carlo Petrini
Président de Slow Food

blank
blank
Vous êtes membre d’un convivium ou simplement sympathisant Slow Food ? Vous avez une actualité que vous souhaitez faire partager. N’hésitez-pas à nous en soumettre les éléments au moyen du formulaire accessible ci-dessous. Nous nous ferons un plaisir de publier votre information si celle-ci correspond aux objectifs et aux valeurs du mouvement Slow Food.
blank

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This