Certes, nous donnons de l’importance au poisson lorsque nous faisons nos achats. Mais sommes-nous suffisamment conscients des questions inhérentes aux tailles, aux saisons, aux typologies ? Quelles sont les différences entre le poisson pêché et le poisson élevé ? Et celles entre la pêche industrielle et l’artisanale ?

C’est en respectant un des principaux engagements de cette édition de Terra Madre Salone del Gusto, qui est celui de rendre les personnes conscientes de leurs modes de vie alimentaires, de leurs habitudes de consommateur et de la possibilité d’y introduire des changements positifs, que nous continuons notre voyage en nous dirigeant vers l’espace #foodforchange Slow Fish. Face aux nombreuses rencontres et dégustations au programme, voici un petit guide avec de nombreuses suggestions utiles.

Les Forums : entre la mer, l’environnement, les communautés traditionnelles et la durabilité du produit élevé

Nous ne pouvions pas nous permettre de ne pas dédier un forum à l’une des six résolutions du congrès de Chengdu. Dans Une Mer de Plastique (A sea of plastic) nous partons du principe selon lequel, en continuant au rythme actuel, en 2050 il y aura dans l’océan, en termes de poids, plus de déchets en plastique que de poissons. Nous devons apprendre à composer avec cette nouvelle urgence qui a un impact sur la qualité des produits de la pêche.

La mer et l’environnement. Les effets des changements climatiques actuels sur les mers et océans ont déjà de multiples répercussions. Avec (Les aliens dans la mer (Aliens in the seas : invasive species ) nous faisons attention à l’augmentation des espèces invasives, qui influencent de manière négative la biodiversité des habitats. En revanche Les communautés indigènes en danger (Indigeneous people in danger) mettent en lumière la façon dont le changement climatique est en train d’endommager, eux plus que qui que ce soit d’autre, les communautés indigènes de pêcheurs traditionnels.

Sous une perspective inédite, La rencontre Les reines des mers (Queens of the sea), dédiée elle aussi aux communautés de la pêche traditionnelle, montre comment la présence féminine dans les secteurs de la pêche et de la transformation des produits de la pêche est bel et bien présente. Slow Fish Caribe en revanche met en lumières un projet de Slow Food qui concerne plusieurs pays de la mer des Caraïbes et qui met en vedette les communautés de pêcheurs, collecteurs et transformateurs artisanaux de ces territoires.

Qu’est-ce qui différencie la pêche traditionnelle de la pêche industrielle ? Probablement un modèle alternatif de gestion des eaux de mer. Cet élément sera pleinement abordé dans Pour stopper l’accaparement des océans, ensemble, gérons les mers (Stop ocean grabbing managing the ocean together). Quel est le meilleur modèle de gestion ? Au rendez-vous Aires marines protégées : solution ou problème ? (Protected marine areas, solution or problem ? ) nous tenterons d’aller directement à l’essentiel, et nous examinerons des exemples positifs et négatifs de gestion de ce bien commun. Mais aussi comment gérer les îles, pour lesquelles le tourisme ou une économie basée sur une unique source de revenu peuvent avoir des impacts dévastants ? Les possibilités d’une île (The possibilities of an island ) essaiera d’élaborer une stratégie pour affronter les problèmes de ces écosystèmes fragiles.

Les rencontres dédiées aux achats du quotidien ne manqueront pas. Dans Saumons comme poulets (Salmon Treated Like Chicken ) mais aussi dans Mangroves en laisse : le problème des élevages de crevettes (Mangroves and the Problem of Shrimp Farming ) nous insisterons sur les dommages environnementaux ; et pour le bien animal, nous nous pencherons sur les élevages intenses, alors que dans Le poisson certifié : vices et vertus (Certified fish : Vice or Virtue ) nous entrerons dans le vif du sujet des critères de durabilité des certifications des produits de pêche.

Enfin, nous laisserons place à l’espace Art, musique, cuisine et poésie alliés des mers (Art, Music, Cuisine Poetry), car parler de pêche durable n’est pas un devoir réservé aux pêcheurs, aux décideurs politiques, aux organisations environnementales.

… les Laboratoires du durable

Au programme des 12 forums s’ajouteront les 26 Laboratoires du Goût et des Ecoles de cuisine, conçus pour affiner nos compétences et pour compléter le cadre du sujet à travers des dégustations dédiées aux produits de la pêche. Nous avons déjà parlé de certains de ces laboratoires ici . Voici une brève liste pour vous permettre de vous orienter au sein de notre riche programme :

Pin It on Pinterest

Share This