Dans le cadre de Terra Madre Salone del Gusto, la collaboration entre Slow Food et Relais & Châteaux pour #foodforchange (la campagne d’information sur les liens entre alimentation et changement climatique) est entérinée par une conférence de taille

 

Olivier Roellinger (chef des Maisons de Bricourt à Cancale, vice-président de l’association Relais & Châteaux et soutien indéfectible de la campagne Food for Change), le chef sénégalais Pierre Thiam (restaurant Teranga à New York, récemment décrit comme le « Roi de la cuisine africaine ») et Claudia Albertina Ruiz Sántiz (membre de la communauté autochtone Tsotsil, chef et propriétaire du restaurant Kokonó de San Cristóbal de las Casas) ont participé à une conférence animée par Dan Saladino, producteur de The Food Programme sur BBC Radio 4. Celle-ci s’est tenue hier au Nuvola Lavazza, le nouveau QG de la marque de café italienne. Lavazza est un partenaire de longue date du Salone del Gusto.

Food for Change est à la fois le slogan de cette édition 2018 de Terra Madre Salone del Gusto et la campagne de Slow Food contre le changement climatique.

Le réchauffement climatique est indéniable et n’a pas encore atteint son apogée. Les premiers à en ressentir les conséquences sont souvent les agriculteurs, éleveurs, pêcheurs, artisans et cuisiniers. Les chefs peuvent jouer un rôle crucial dans la lutte contre le réchauffement climatique : en achetant de manière consciente des produits locaux et en collaborant avec les producteurs, ils peuvent influencer le changement et assurer une certaine durabilité. Les cuisiniers d’aujourd’hui ont une influence notable sur l’opinion publique et, de ce fait, portent la responsabilité d’agir avec discernement.

Cuisiner des produits locaux et de saison, éliminer la viande industrielle ou adopter une approche végétarienne aide grandement à réduire l’empreinte écologique de notre système alimentaire.

Les chefs Relais & Chateaux mettent un point d’honneur à protéger et promouvoir la richesse et la diversité des cuisines et traditions d’accueil du monde. La première semaine d’octobre, un menu en collaboration avec Slow Food sera proposé par cent Relais & Châteaux du monde entier, dans le but de combattre le changement climatique et protéger la biodiversité.

Depuis 1996, Slow Food travaille sur le projet de l’Arche du Goût. L’Arche, qui contient désormais près de 5000 produits, vise à attirer l’attention sur le risque d’extinction de produits alimentaires, variétés et races traditionnels, d’ici quelques générations, et invite chacun à agir pour leur protection. Dans certains cas, elle appelle simplement à les acheter et les consommer, dans d’autres, à raconter leur histoire et soutenir leurs producteurs, ou encore, comme pour les espèces sauvages en danger, d’en manger moins ou pas du tout pour les préserver et favoriser leur reproduction.

La collaboration entre Slow Food et Relais & Châteaux s’exprime par la création de menus durables et respectueux du climat par les restaurateurs, et en particulier par l’utilisation de produits de l’Arche et des Sentinelles Slow Food. À titre d’exemple, l’hôtel Château Monfort à Milan met au menu le Haricot rouge de Lucques et le Pois chiche de Cicerale ; les chefs du Blue Margouillat Seaview Hotel sur l’île de la Réunion cuisinent le Palmiste rouge de la Réunion ; tandis que le Maïs corbeau et le Porc celte seront mis à l’honneur dans le restaurant A Quinta da Auga de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Relais & Châteaux compte parmi ses membres quelques-uns des plus célèbres chefs au monde, dont certains se battent aux côtés de Slow Food depuis ses débuts, comme Michel Bras (Maison Bras à Laguiole), héros de la cuisine végétale, puisant son inspiration dans les vastes espaces du plateau de l’Aubrac, sa terre natale. Celui-ci a fait monter 15 produits à bord de l’Arche du Goût, notamment le Rameau laitier de la race bovine Aubrac et le Melsat et a soutenu avec enthousiasme la création de la Sentinelle de la Lentille blonde de Saint-Flour.

Service Presse de Terra Madre Salone del Gusto

Slow Food International : +39 0172 419 645 ,

Ville de Turin : 01101123602 – 3494162657

Région Piémont : 011 432 2549 –

Slow Food est une organisation internationale qui repose sur un réseau local d’associations et envisage un monde où chacun a accès à une nourriture bonne pour lui, pour ceux qui la produisent, et pour la planète. Slow Food implique plus d’un million de militants, chefs, jeunes, exploitants, pêcheurs, experts et universitaires dans plus de 160 pays. Autour d’eux, le réseau compte environ 100 000 membres Slow Food rattachés à 1500 antennes locales du monde entier, qui contribuent au mouvement grâce aux adhésions, mais aussi aux événements et campagnes qu’elles organisent. Plus de 2400 communautés nourricières Terra Madre qui produisent, à petite échelle et de manière durable, des aliments de qualité, alimentent également ce réseau dans le monde entier.

Relais & Châteaux – Créée en 1954, Relais & Châteaux est une association de plus de 550 hôtels et tables d’exception, tenus par des hommes et des femmes indépendants, tous animés par la passion de leur métier et très attachés à l’authenticité des relations qu’ils établissent avec leurs clients.
Présents sur les cinq continents, des vignes de la Napa Valley à la Provence en passant par les plages de l’océan Indien, Relais & Châteaux invite chacun à découvrir un art de vivre inscrit dans la culture d’un lieu, et à partager une histoire humaine unique.
Les membres de Relais & Châteaux ont le profond désir de protéger, faire vivre et valoriser la richesse et la diversité de la cuisine et des cultures hospitalières de la planète. Ils ont porté cette ambition, comme celle de la préservation des patrimoines locaux et de l’environnement, au travers d’un Manifeste, en novembre 2014 à l’UNESCO. www.relaischateaux.com | @relaischateaux

Contacts presse – Directrice de communication Isabelle Mical +33610564055 Directrice presse Marine Boyer +33 1 58 18 60 22 / +33 7 89 76 36 79

 

Pin It on Pinterest

Share This