Click here to view original web page at www.slowfood.com

Les journées européennes d’action pour une Bonne alimentation et une Bonne agriculture se sont achevées à Strasbourg, où 1000 personnes se sont rassemblées devant le Parlement européen pour exiger une prise d’action urgente face aux crises climatiques et environnementales dans le cadre de la réforme actuelle de la Politique agricole commune (PAC). Pendant tout le mois d’octobre, plus de 70 actions et évènements sont mis en place dans toute l’Europe, dans le cadre de la campagne « Good Food, Good Farming », dont plus d’une vingtaine organisée par les réseaux de Slow Food.

Un cortège en faveur d’une réforme urgente

Alors que la réforme de la PAC est dans la dernière phase de négociations, la société civile a profité du contexte pour montrer que les politiques liées à l’alimentation et l’agriculture au sein de l’UE ne sont pas une question marginale réservée à l’élite, mais au contraire un sujet dont beaucoup se préoccupent et qui affecte des millions de personnes. La manifestation a rassemblé 1000 personnes, qui ont arpenté les rues de Strasbourg en direction du Parlement européen. Les agriculteurs ont rejoint le cortège avec leurs tracteurs, afin de se montrer solidaires avec les citoyens et de prouver que la mise en place d’un système alimentaire et agricole durable sur le long terme est une nécessité vitale pour les agriculteurs européens. A la fin de la manifestation, ponctuée de concerts, de partages d’aliments durables et de discours revendiquant l’urgence d’une réaction politique, la coalition « Good Food, Good Farming » a rencontré des membres du Parlement européen pour leur remettre une lettre ouverte, tandis que des centaines de cartes postales militantes étaient envoyées de toute l’Europe.

« Il est important de faire entendre la voix des citoyens au sein du processus politique européen. Nous sommes ici pour veiller à ce que leurs demandes soient connues des décideurs européens. Aujourd’hui, nous transmettons leur volonté d’une réforme de l’agriculture, en phase avec les objectifs environnementaux et climatiques actuels. Les mois prochains seront une période critique, car la réforme de la PAC entre dans sa phase finale. Elle jouera un rôle majeur dans l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture de l’Europe. Le nouveau Parlement, la Commission et les États membres doivent agir maintenant, avant qu’il ne soit trop tard. » a déclaré Rachele Lodi, conseillère internationale de Slow Food pour l’Europe.

La voix forte de Slow Food en Europe

Des marchés de la Terre aux débats organisés d’Ouest en Est, les réseaux Slow Food ont organisés plus de 20 évènements en Europe, faisant entendre leur voix lors des journées européennes d’action pour une Bonne alimentation et une Bonne agriculture cette année. Parmi les évènements majeurs, certains ont été organisés en Finlande, en Lettonie, en Roumanie, en Slovaquie, en France et en Italie.

Les Journées européennes d’action pour une Bonne alimentation et une Bonne agriculture ont été lancées en 2018 pour encourager les citoyens, les agriculteurs, les militants et toute la société civile à militer pour une transformation radicale de notre système alimentaire et agricole, avec la mise en place de politiques favorisant la transition vers un système alimentaire meilleur et durable, en mesure de fournir une alimentation de qualité à toute la population.

Pin It on Pinterest

Share This