L’émission “Cuisine des terroirs” de la chaine franco-allemande Arte traverse la Macédoine à la découverte de son héritage culinaire local et notamment du poivron de Bukovo. L’épisode nous présente la productrice Ilinka Glavevska et sa famille, nous expliquant la préparation et les différents usages de ce produit Sentinelle dans les plats locaux. Vous ne pouvez pas rater cet épisode !

Dans la cuisine macédonienne, le poivron est roi. Il est vendu en abondance sur les marchés paysans de tout le pays et bien entendu, il intègre de nombreux plats macédoniens, comme la spécialité qu’est l’ajvar, cette fameuse crème de poivron. Mais on ne trouvera probablement pas de poivron plus spécial que le poivron rouge de Bukovo.

Jadis au bord de l’extinction, ce légume a été reconnu par Slow Food et soutenu par la mise en place d’une Sentinelle locale d’environ 10 producteurs. Parmi les activités permettant sa survie, on compte un festival pluriannuel. Les participants y échangent des recettes traditionnelles et y apprennent ses différentes méthodes de culture. Slow Food donne également des conférences et supervise l’emballage et la promotion, afin que le produit soit plus rentable pour les agriculteurs.

Une Sentinelle Slow Food passe sur Arte

Après avoir été séchée (en guirlandes suspendues aux murs de la ferme pendant trois mois), cette variété aromatique est souvent réduite en poudre ou en flocons pour assaisonner des plats traditionnels comme le Tavce Gravce (haricots cuisinés) et le solilo (sauce à la tomate et au poivron). Le poivron est toujours moulu à la main à l’aide d’outils traditionnels proches du pilon et du mortier, pour assurer une certaine qualité et conserver l’arôme que tous les locaux associent à leur enfance.

Ce reportage illustre magnifiquement la signification culturelle et culinaire de ce petit poivron, et il vaut le coup d’œil. Une version en français, anglais et espagnol est disponible en cliquant sur l’icône des paramètres (), au bas de la vidéo.

Pin It on Pinterest

Share This