La 5ème édition de Tigri* Slow Fish, le festival des moules du village de Sidi Bounouar (Commune Rural Aglou, Province de Tiznit), se déroulera les 8 et 9 décembre et sera organisée par l’Association AMOUD pour le Développement et la Coopération, en partenariat avec Slow Food, le Conseil provincial Tiznit, le Commune d’Aglou, l’IRCAM (Institut Royal de la Culture Amazighe) et la Fondation Joud.

 

Né en 2013, le festival est très populaire : toutes les familles s’activent et les femmes commencent les préparatifs bien en avance pour assurer des quantités de moules suffisantes. Ce sont elles qui les ramassent, les nettoient, les entreposent et les cuisinent. C’est un travail très long, difficile et dangereux : les femmes pèchent sur les rochers au bord de l’océan, où elles sont parfois renversées par les vagues ; elles font les allés et retours à pieds, avec le poids du seau rempli de moules ; elles sont souvent contraintes de les vendre à un faible prix, en bordure de route.

En période de crise de la mer (changement climatique, surpêche, croissance démographique), et alors que la cueillette des mollusques et crustacés se fait généralement sans discernement, l’association AMOUD et le réseau local de Slow Food s’efforcent de sensibiliser aux problèmes de la mer et de la pêche, en essayant de valoriser le travail des pêcheuses (aussi économiquement) par ce festival. Ils s’assurent que les moules utilisées au festival soient récoltées dans le respect des règles de la durabilité sociale et environnementale : elles sont achetées aux pêcheuses à un prix plus juste, doivent mesurer au moins 6 cm et être brossées sur place pour faire tomber les petites moules et leur donner le temps de pousser en mer.

Le festival célèbre les pêcheuses et les pêcheurs artisans par des activités ludiques, culturelles et dégustations de plats de la tradition locale associés au poisson durable.

 

PROGRAMME

Samedi 9 décembre

  • 10h00, plage Aglou Bay de Sidi Bounouar: Concours de lancée de canne à pêche et de châteaux de sable pour enfants
  • 11h00, Association Amoud : « Histoires de mer », avec les pêcheurs Rais Larbi Largou et Rais Mohamed Lamriss
  • 15h00, Association Amoud : « Tigri et la pêche des Bouzroug » (candidate sentinelle Slow Food), avec Fatima Regragui (coopérative des produits de la mer Douira) et Latifa Dibe (référente des pêcheuses de Sidi Bounouar).
  • 18h00, village de Sidi Bounouar : compétition de plats à base de fruits de mer (bouzroug) de 25 familles des villages de Sidi Bounouar et de Idoulhian.
  • 21h00, village de Sidi Bounouar : Soirée de musique traditionnelle

 

Dimanche 10 décembre

  • 10h00, Association Amoud, Table ronde «Plaidoyer des pêcheuses des moules et des pêcheurs artisans pour la promotion sociale et la durabilité des ressources halieutiques », avec Yassine Skandrani (Club Bleu Artisanal, Slow Fish – Tunisie), Nazarena Lanza (Slow Food International), Fatima Regragui (coopérative des produits de la mer Douira), Latifa Dibe (référente des pêcheuses de Sidi Bounouar), Nibani Houssine (association Agir) et Abdellah Aarab (Association Amoud, convivium Slow Food Tigri).
  • 16h00, village de Sidi Bounouar, Célébration du Terra Madre Day avec les stands des communautés locales du réseau Slow Food qui présenteront des plats de la tradition locale associés au poisson durable : Tajines aux moules, badaz au bulot, couscous d’orge au rapana, ahlabba de coquillage, soupe aux fruits de mer18h00, Association Amoud, Projection du film amazigh Aghrabou (l’ancien bateau) en présence du réalisateur et des acteurs.*Tigri est un terme Amazigh lié à la culture de la mer et notamment à la pêche traditionnelle. Ce terme désigne à la fois la cueillette des fruits de mer qui constituent l’une des principales ressources alimentaires des habitants de la région et la période du mois lunaire dans laquelle elle se pratique.

 

Pin It on Pinterest

Share This