La première fois que Caroline s’est rapprochée de Slow Food, c’était lors de sa formation à l’école de cuisine Ballymaloe (comté de Cork, Irlande), dont la renommée n’est plus à faire. Son expérience à Ballymaloe ainsi que la philosophie de Slow Food ont ensuite continué d’influencer Caroline dans son approche de l’alimentation, pour une cuisine simple, de saison, à base d’ingrédients de bonne qualité.

Après Ballymaloe, Caroline a présidé le convivium Slow Food à Édimbourg et s’est engagée dans de nombreuses campagnes Slow Food. Elle a également représenté le Royaume-Uni lors du salon Terra Madre Salone del Gusto en 2014. Caroline voue une passion à l’éducation alimentaire, à la transmission des savoir-faire, de la confiance et des connaissances dont les personnes ont besoin tout au long de leur vie pour se faire à manger. Elle a donné des cours de cuisines à Édimbourg et s’est impliquée dans de nombreux projets de communautés alimentaires grâce à son expérience en cuisine, en gestion de projet et en communication.

Caroline a œuvré en tant que cuisinière indépendante et chroniqueuse culinaire, tout en travaillant dans l’industrie des fruits de mer pour laquelle elle a développé des recettes à base de fruits de mer destinées au marché britannique. C’est cette expérience qui l’a conduite à lancer son entreprise The Urban Fishwife, fournisseur de contenu et cabinet de conseil sur les fruits de mer. Son activité comprend aussi l’enseignement, l’écriture, l’organisation de repas privés, tout cela lié aux fruits de mer. Caroline est passionnée par la campagne Slow Fish et l’idée d’encourager les populations à consommer davantage de poissons et de crustacés savoureux et durables.

Terrine de maquereau fumé à l’algue dulse

Le patrimoine culinaire de l’Écosse et du Royaume-Uni est riche en terrines et en plats fumés aujourd’hui oubliés. Le poisson fumé comme le maquereau et le hareng avaient autrefois toute leur place dans les assiettes à travers le pays, et il existe encore des fumoirs qui appliquent des méthodes traditionnelles. L’algue marine dulse fait partie de l’Arche du Goût. C’est une algue sauvage qui pousse sur la côte atlantique nord de la Grande-Bretagne, et qui a fait partie du régime alimentaire du littoral écossais pendant des siècles. Riche en vitamines et en minéraux, c’est un ingrédient polyvalent qui peut être consommé frais ou séché.

Pour 4 à 6 personnes en entrée, ou 4 personnes en plat principal

Ingrédients

300 g de maquereau fumé
3 cuill. à soupe de crème fraîche
Le jus d’un citron
Une petite botte de ciboulette fraîche
Poivre noir du moulin
1 cuill. à café d’algue dulse séchée (https://www.fondazioneslowfood.com/en/ark-of-taste-slow-food/dulse-2/)
100 g de beurre doux

Servir avec :

1 cuill. à soupe de câpres rincées
½ cuill. à café de flocons de piment rouge
4 grandes tranches de pain au levain grillées
1 citron coupé en quarts
Feuilles de salade

Recette

Enlever la peau du maquereau et le placer dans un mixeur.

  1. Ajouter la crème fraîche, la moitié du jus de citron et la ciboulette. Mixer jusqu’à obtenir la consistance désirée (onctueuse ou avec des morceaux), ajouter plus de jus de citron si nécessaire.
  2. Ajouter quelques tours de moulin de poivre et quelques pincées d’algue dulse. Mixer à nouveau, ajuster l’assaisonnement à votre convenance.
  3. Faire fondre le beurre à la casserole. Placer le mélange au maquereau dans des petites terrines ou des ramequins, aplanir la surface avec une cuillère. Verser le beurre sur cette terrine dans chaque ramequin, saupoudrer avec le reste d’algue dulse.
  4. Mettre au réfrigérateur jusqu’à ce que le beurre soit figé, puis servir. Servir chaque ramequin avec un accompagnement de câpres et de flocons de piment rouge, le pain au levain grillé, les feuilles de salade et un quart de citron.

 

Pin It on Pinterest

Share This