Bizerte accueille le premier évènement réunissant des communautés de pêcheurs artisanaux d’Égypte, Italie, Maroc et Tunisie

 

La première édition de l’évènement Slow Fish : De la pêche artisanale à la cuisine maghrébine et méditerranéenne responsable aura lieu dans le vieux port de Bizerte (Tunisie), le samedi 7 avril 2018. L’évènement est organisé par Slow Food et l’association Club Bleu Artisanal, dans le cadre de la campagne internationale de Slow Fish*.

L’évènement unit gastronomie locale et protection des ressources halieutiques, des environnements marins et des communautés de pêcheurs artisanaux de Méditerranée.

Des professionnels de la pêche artisanale responsable, de l’artisanat alimentaire et de la cuisine locale venus d’Égypte, d’Italie, du Maroc et de Tunisie, se retrouveront pour débattre des fondamentaux de la pêche responsable et de la cuisine méditerranéenne. Les discussions seront accompagnées de dégustations de plats célébrant les productions locales.

Cette manifestation est l’occasion de mettre en valeur les Sentinelles** et communautés Slow Food, de promouvoir le label Club Bleu Artisanal des produits de la pêche artisanale et d’associer au sein d’une même rencontre des chefs, experts, étudiants, pêcheurs et consommateurs qui partagent leur savoir-faire et leurs pratiques avec les consommateurs.

LES PARTICIPANTS

Égypte : Pêcheurs artisanaux de Marsa Matruh (côte nord-occidentale du pays)

Italie : Producteurs de la Sentinelle Slow Food de la Masculina da Magghia (Sicile)

Maroc : Pêcheurs artisanaux et chefs d’Aglou (petit village de la province de Tiznit)

Tunisie : Pêcheurs d’Ouled Ezzedine, pêcheurs artisanaux de Haouaria, Djerba et Zarzis, la récente Sentinelle des Méthodes traditionnelles de pêche des îles Kerkennah, la Communauté des productrices de pâtes traditionnelles tunisiennes, les chefs cuisiniers de l’Association Tunisienne des Professionnels de l’Art Culinaire (ATPAC)

THÈMES PRINCIPAUX

Gastronomie responsable

La gastronomie responsable peut soutenir et encourager le renforcement des techniques de pêche artisanale. Une table ronde sera dédiée à ce sujet.

Préservation des savoirs traditionnels

Le secteur de la pêche traditionnelle est confronté à des défis liés à différents problèmes : faibles moyens d’action, surexploitation, changements climatiques ou encore hausse des coûts d’exploitation. Les pêcheurs artisanaux et cuisiniers d’Aglou (Maroc) se sont associés pour organiser le festival Tigri, dédié à la pêche artisanale. Les pêcheurs de Haouaria (Tunisie) se sont quant à eux organisés au sein de l’association Club Bleu Artisanal, qui vise à promouvoir les produits de la pêche artisanale.

Pêche industrielle

À cause de la surpêche industrielle, la quantité de poisson pêchée dans le port de Marsa Matruh (Égypte) est la plus réduite de tous les ports de pêche égyptiens. Pour cette raison la coopérative, encadrée par le projet NEMO promeut actuellement le poisson à faible valeur commerciale, en faisant le lien entre pêcheurs et restaurateurs locaux.

Espèces invasives

Depuis l’année 2014, le crabe bleu a proliféré de manière vertigineuse sur les côtes de Djerba, en Tunisie. Les pêcheurs de Djerba s’en trouvent très gravement touchés : endommagement des filets de pêche, pertes de revenus et nette diminution des poissons, d’où un grand manque à gagner. Des efforts ont été déployés pour valoriser cette espèce à très faible valeur commerciale et méconnue des consommateurs tunisiens.

L’importance des femmes

En Tunisie, une communauté de femmes continue à cultiver avec fierté et obstination les blés anciens tunisiens et à les transformer, en faisant ainsi perdurer une tradition gastronomique de taille : la production artisanale de pains, de couscous, de boulgour et de pâtes.

Un marché des produits de terroir et de la mer se tiendra toute la journée.

*Slow Fish est une campagne internationale qui multiplie les initiatives mettant en valeur les acteurs de la pêche artisanale et les espèces négligées dans le monde entier et pousse à une réflexion sur l’état et la gestion des ressources halieutiques, qui ne peut partir que localement si elle veut avoir des chances d’aboutir.

**Les Sentinelles sont un projet de Slow Food valorisant les produits artisanaux de qualité, réalisés selon des pratiques traditionnelles. Ce projet a été lancé par Slow Food en 1999 pour aider les producteurs à sortir de l’isolement, dépasser leurs difficultés et trouver un marché́ différent, plus sensible à la valeur de leurs produits.

Pin It on Pinterest

Share This