Artur et Justyna Kinasz sont jeunes, mais ils ont déjà accompli de grandes choses pour leur ville. Le marché Targ Pietruszkowy de Cracovie, le premier Marché de la Terre polonais, a vu le jour grâce à eux.

 

Depuis la démolition du marché des bouchers de Podgórze, le quartier de Cracovie situé sur la rive droite de la Vistule n’avait plus de marché. Actif jusqu’aux années précédant la Seconde Guerre mondiale, le célèbre marché n’a jamais été reconstruit.

C’est ainsi qu’a émergé l’idée de donner vie à un marché qui permettrait aux producteurs de la région de Małopolska de vendre directement aux consommateurs des produits frais, issus d’une agriculture saine, sans produits chimiques. En peu de temps, ce projet a rassemblé près de 80 petits producteurs, soigneusement sélectionnés par Artur et Justyna selon des critères simples, mais exigeants : des produits de provenance locale (dans un rayon de 150 km maximum autour de la ville), sans produits chimiques, vendus au marché par le producteur ou ses proches.

Fruits et légumes frais, pain, huile, jus de fruit, confiture, miel, viande, lait, œufs, fromages, poissons d’eau douce, farine, gâteaux : les habitants du quartier ont désormais accès à des produits fermiers sains, à deux pas de chez eux. Certains stands proposent même des produits à déguster sur place, cuisinés directement avec des ingrédients du marché.

Tous les produits en vente sont certifiés biologiques ou soumis à un système de garantie spécifique, avec des contrôles réguliers menés par les organisateurs du marché. Les végétaux ne doivent contenir aucun produit phytosanitaire. La viande et le poisson ne doivent contenir aucun antibiotique, les animaux ne sont pas nourris par des aliments artificiels. Si le contrôle est négatif, le producteur est écarté du marché. Les résultats sont ouverts à la consultation.

 

Le marché est géré par une fondation sans but lucratif, créée par Artur et Justyna. Elle collabore activement avec d’autres associations et avec la Fondation Kupuj Odpowiedzialnie pour une consommation responsable. L’action de cette fondation est centrée sur le développement durable et la protection de l’environnement, la consommation et la production responsables, mais également le respect des droits de l’homme et de l’environnement dans le monde des affaires.

Grâce à cette collaboration, le marché organise des journées autour de thématiques comme la vente de produits issus du commerce équitable et solidaire, la protection de l’environnement, ou la consommation responsable. Les recettes dégagées par le marché servent à lui apporter des améliorations. En ce moment par exemple, il est question d’équiper les stands de poêles de chauffage pour mieux lutter contre le froid hivernal.

Près du marché, la fondation a aussi ouvert le bistrot Gotujemy où les plats sont cuisinés avec les ingrédients du Marché de la Terre. Les noms des producteurs concernés apparaissent sur le menu.

Le marché de Cracovie est l’un des premiers exemples de communauté Terra Madre – Slow Food. Les responsables ont adhéré au mouvement et signé le manifeste, ils s’engagent à soutenir la campagne Food for Change dans les trois prochaines années

 

Au marché, la naissance d’une nouvelle communauté Slow Food

 

Pin It on Pinterest

Share This