Retrouvons-nous Dimanche  24  Septembre 2017
à Paris dans les jardins de Bercy de 10h00 à 20h00

A l’occasion du lancement de la Campagne Graines d’un Paris d’Avenir sur les semences paysannes (co-organisé par l’Alliance des Cuisiniers) et de la campagne Alimentation et Climat de Slow Food, rejoignez-nous autour de Michel Bras et de Carlo Petrini !

Graines d’un Paris d’Avenir

La biodiversité cultivée est affaire de métiers. En métropole aussi.

L’agriculture est entrain de redevenir un sujet urbain, dont le développement des circuits alimentaires de proximité et de l‘agriculture urbaine sont l’un des aspects. Cette évolution se conjugue avec une attente sociale croissante en matière de qualité d’alimentation.

Loin d’être un effet de mode, cette tendance est l’expression d’une mutation civilisationnelle qui concoure à repenser la métropole, non pas seulement comme un espace bâti, mais aussi comme un ensemble de fonctions et d’activités qui intègrent des sols cultivés nourriciers.

En prise avec les enjeux métropolitains de Paris, la promotion du métier d’artisans semenciers est une manière parmi d’autres d’approfondir concrètement, avec les habitants, les enjeux de l’accès de tous à une alimentation de qualité, nutritive et gustative, qui renforce le vivre ensemble.

L’association Minga, l’Organisation Professionnelle des Artisans Semenciers Européens (OPASE) et l‘Alliance des Cuisiniers de Slow Food France ont donc décidé de mener une campagne de promotion du métier d’artisan semencier durant trois mois sur la métropole parisienne.

L’enjeu ? Promouvoir et appuyer les professionnels et les citoyens (jardiniers, agriculteurs, restaurateurs, épiciers, hôteliers, bars à boire et à manger, grossistes, traiteurs, médecins, enseignants, livreurs, établissements culturels, associations de quartier, etc…) qui sont soucieux de mobiliser leurs métiers et leurs savoir-faire pour travailler et partager plus amplement le goût du bel ouvrage et des bons produits.

Une campagne menée sur la métropole parisienne
pour promouvoir le métier d’artisan semencier

I

1 collection de graines de 12 variétés-populations originaires du patrimoine agricole du bassin parisien sauf une, d’origine plus lointaine, mais pas moins présente dans les différentes cultures culinaires de la métropole. Produites par des artisans-semenciers de l’OPASE.

I

1 livret de campagne qui présente leurs origines, leurs propriétés, leur mode de culture et les enjeux liés à la reconnaissance d’un métier qui renforce la biodiversité cultivée et cuisinée des territoires.

I

50 relais de campagne (des bars, des restaurants, des hôtels, des épiceries, des établissements culturels, des lieux d’agriculture urbaine, des associations de quartier…) mobilisés pour être partenaires de l’opération, diffuser la collection de graines et partager leur volonté de contribuer au développement de circuits alimentaires de proximité et de qualité qui intègrent la question de la semence.

I

Des rencontres, des ateliers, des formations… qui s’organisent à partir des lieux partenaires, pour échanger entre professionnels et habitants sur les choix des variétés mises en culture, les problématiques d’installation et maintien du foncier agricole et commercial, d’approvisionnement et de livraison au dernier kilomètre. . . et les coopérations à bâtir dans un contexte de forte industrialisation de la bio.

I

1 conférence de presse et 1 événement de lancement construit autour d’un grand repas populaire, orchestré par des cuisiniers soucieux de relever la qualité gustative et nutritive de nos repas quotidiens, organisé le dimanche 24 septembre 2017 à l’occasion de la fête nationale de la gastronomie et de la fête des jardins et de l’agriculture urbaine à Paris.

Pour commander votre kit de campagne
(1 présentoir, 50 sachets de graines, 10 livrets, 5 affiches)
cliquez ci-dessous :

Xavier Hamon, de l’Alliance Slow Food des Cuisiniers :

“Sans un produit sain et de qualité, sans diversité des cultures, le cuisinier ne peut plus exprimer son talent créatif.”

Au programme du Dimanche 24 Septembre

“Levée de graines ! A la racine du goût”

Organisé à l’occasion de la Fête nationale de la gastronomie et de la Fête des jardins et de l’agriculture urbaine à Paris, cet événement propose de réunir autour d’un grand repas populaire tous ceux qui considèrent qu’à la base de toute biodiversité cultivée et cuisinée, il y a déjà la semence et que les semences, ça ne tombe pas du ciel ! “Levée de graines” invite à venir re- découvrir des saveurs variées et à lever le voile sur la question des semences pour promouvoir un métier à partager sans modération : celui d’artisan-semencier.

11h Accueil partenaires & médias
Présentation des enjeux et partenaires de la campagne, de ses éléments de promotion (collection des Graines d’un Paris d’avenir, livret, événements à venir…).
En présence d’artisans semenciers de l’OPASE, de cuisiniers des Alliances Slow Food et de producteurs et commerçants membres de Minga. Et de Xavier Hamon, en direct de l’émission “Ca va déguster” de François-Régis Gaudry sur France Inter.

12h Pique-nique
Résolument gourmand et populaire, un déjeuner au pied des vignes, à côté du potager, au Chai de Bercy, avec au menu un repas composé par des chefs cuisiniers soucieux de relever les saveurs gustatives et nutritives des variétés de légumes, mais aussi de céréales, de viandes, de pains, de vins… choisis pour les accompagner (à 10 euros le ticket repas) et un bar à fruits et légumes proposés à la dégustation et à la vente pour compléter votre propre panier pique-nique.

14h Tables-rondes
Pour une cuisine d’avenir, retraçons le chemin des assiettes à la graine. Premiers échanges sur les questions d’approvisionnement des restaurants et commerces de proximité et les coopérations à bâtir pour développer une alimentation de qualité, accessible à tous, qui intègre la question des semences. Avant de creuser le sujet à partir de produits qui composent le “repas gastronomique des français” et d’interroger la question des normes, des labels, des AOC…. quand ils ne recoupent pas les attentes des professionnels et des citoyens.
En présence de Michel Bras, François Pasteau, Xavier Hamon, Patrice Gelbart…

14h30 Des légumes, encore des légumes… et bio en plus ?
Soit. Mais alors, avec du goût s’il vous plaît.
Avec Eric Marchand, Jean-Luc Brault, Christophe Collini… et d’autres artisans semenciers. 16h Quel blé pour notre pain quotidien ?
Autour du paysan, meunier et boulanger Roland Feuillasse et de ses invités,
à l’occasion de la sortie de l’ouvrage “A la recherche du pain vivant”

17h30 Le vin naturel, histoire de (re)prendre son pied !…

19h Débat
Promouvoir le métier d’artisan semencier, un enjeu d’intérêt général ? Une opportunité pour nouer de nouvelles coopérations professionnelles ?
L’occasion d’une large mobilisation d’acteurs qui partagent un même projet de société ? En présence de Jean-Luc Brault et d’Eric Marchand (de l’OPASE) et d’André Berthoux (co- fondateur du Syndicat des Récoltants d’Algues de rives de Bretagne).

Pin It on Pinterest

Share This