Gilles Fumey nous alerte sur la situation difficile de certains étudiants…

1/12/2020 | A la Une, Slow Food en France | 0 commentaires

Une situation très difficile pour les étudiants

Gilles Fumey, professeur de géographie culturelle à La Sorbonne et membre du bureau de Slow Food Paris Terroirs du Monde, nous alerte et nous propose d’agir :

« Je vous écris parce que nous avons été alertés par des étudiants de chez nous, mais aussi les responsables sociaux de nos établissements parisiens d’une grave crise chez les étudiants, français et étrangers qui sont privés par le Covid de petits boulots leur assurant une partie de leur loyer et, surtout, de leur nourriture.

Nous avons des étudiants en très grande difficulté, s’adressant à des banques alimentaires et en particulier à une association, Agoraé, dont nous connaissons personnellement les responsables à Paris, ainsi que les modes de distribution à des étudiants réellement nécessiteux.

Nous pensons que certains d’entre vous, avec le confinement, peuvent comprendre cette situation et nous aider à abonder la cagnotte que la fille d’une collègue a montée.

Nous avons déjà fait une distribution la semaine dernière de produits de première nécessité (oeufs, farine, huiles, etc.) et quelques produits frais dont les étudiants ont besoin. Elle a été très appréciée et on nous demande si nous pourrions continuer, de manière régulière, hebdo ou bi-hebdo, jusqu’à Noël, l’Etat ayant promis de prendre le relais pendant les vacances.

Voici le lien où vous pouvez déposer votre obole en toute sécurité. Le fonctionnement est simplissime.

Avec mon amie Anne Amblard, j’ai accès aux comptes et je fais partie de l’équipe qui achète et distribue au centre de la Cité universitaire servant 350 étudiants.

Merci de votre aide et, surtout, si vous ne pouvez pas participer, aidez-nous à faire circuler ce message d’urgence auprès de vos amis qui pourraient nous aider. Cette situation est assez inédite pour que je m’y engage avec toutes les garanties.

Noël ne sera pas un Noël comme les autres cette année. Puisse-t-il être pour cette jeunesse éprouvée un signe de solidarité de nos générations plus âgées envers elle. Soyez sûrs qu’elle en est déjà très reconnaissante. Et bien entendu, si vous souhaitez des informations sur vos dons, n’hésitez pas à m’écrire, je vous répondrai.

Amicalement à tous,

Gilles Fumey »

blank
Vous êtes membre d’un convivium ou simplement sympathisant Slow Food ? Vous avez une actualité que vous souhaitez faire partager. N’hésitez-pas à nous en soumettre les éléments au moyen du formulaire accessible ci-dessous. Nous nous ferons un plaisir de publier votre information si celle-ci correspond aux objectifs et aux valeurs du mouvement Slow Food.
blank

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This