Slow Food organise dans la ville italienne de Bra, du 20 au 23 septembre, la douzième édition de l’évènement mondial destiné aux produits laitiers sur le thème « Le naturel, c’est possible ».

Cheese, l’évènement international dédié aux fromages naturels au lait cru et produits sans enzymes artificiels, plus riches de biodiversité et plus authentiques dans l’expression de leur territoire d’origine, rassemble des producteurs de fromage et des exposants de plus de 30 pays. La France ne pouvait être qu’un acteur central de la programmation.

Comme on le sait, le fromage est un pan essentiel de la culture gastronomique française, mais les modes et les acteurs de sa production ont beaucoup changé ces derniers temps : aujourd’hui, de grands groupes industriels ont pris d’assaut le secteur des AOP fromagères. Actuellement, la quasi totalité des fromages AOP français sont sous le contrôle des géants du secteur laitier, lesquels contrôlent la récolte du lait, dominent les organes décisionnels, appauvrissent et marginalisent la petite production locale indépendante. Depuis 1978, Lactalis (premier groupe laitier mondial) a acquis une longue liste de célèbres marques de camembert, de roquefort… et ce groupe n’est pas le seul, on notera également Savencia, ex Bongrain ou encore Soddial. Le contrôle de l’industrie sur les AOP, sous le prétexte de les développer, a conduit à la standardisation du goût, à la perte de biodiversité et à la baisse de la qualité. Des fromages de renommée mondiale (cantal, roquefort, ossau iraty, banon, maroilles, époisses) courent le risque de voir leur nom vidé de toute substance.

Heureusement, certains petits producteurs fermiers luttent pour continuer à produire de grands fromages et méritent d’être mis en valeur, sous les projecteurs de Cheese 2019.

Le 16 septembre, une délégation de militants Slow Food partira de Normandie et parcourra le vaste territoire français à la rencontre des producteurs, pour recueillir les fromages au lait cru correspondant le plus à la philosophie de Slow Food et les rapporter à Cheese.

Les producteurs de fromage des Sentinelles françaises, gardiens de la biodiversité et de la culture gastronomique nationale, ont rarement l’opportunité de se rencontrer : à travers ce pèlerinage, les producteurs auront l’occasion de découvrir les techniques de pâturage et de production d’autres terroirs. Le réalisateur franco-américain Thibaut Fagonde suivra cette caravane pour tourner un documentaire sur les rencontres, les fromages au lait cru et les histoires de résistance de ces producteurs.

La tournée prévoit les étapes suivantes : départ de la nouvelle Sentinelle du camembert au lait cru de Normandie, puis direction l’Auvergne pour rencontrer Charlotte Salat, productrice de Salers Traditionnel, puis étape dans le Béarn à la rencontre des producteurs du Béarn et du Pays-Basque (fromage d’estive des Pyrénées), avant de clore ce périple par une visite aux producteurs de Pelardon (entre Toulouse et Montpellier), puis à ceux de la Brousse du Rove (près d’Aix-en-Provence).

Pour en revenir à Bra, voici les grand évènements concernant la présence française à Cheese 2019 :

I Presìdi Slow Food in Francia scoprono il naturale

Les Sentinelles françaises découvrent le naturel

Une présentation extraordinaire des nouvelles Sentinelles Slow Food françaises, du Camembert fermier naturel, réunissant les premiers producteurs du plus célèbre fromage français autour d’un projet de caséification au lait cru et sans ferments industriels, au Gwell de vache Pie Noire, valorisant le lait cru d’une ancienne race locale bretonne avec ce lait fermenté unique, obtenu grâce à des levures naturelles. Sans oublier les fromages d’estive des Pyrénées basques, qui travaillent depuis longtemps dans cette direction.

Gilles Fumey, enseignant et chercheur en géographie culturelle à l’université de la Sorbonne, animera la conférence.

21 septembre, 15h00 – 16h30

Il più grande affinatore di Francia: a lezione da Hervé Mons

Le plus grand affineur de France : un cours d’Hervé Mons

Une dégustation grandiose de fromages vivants, exprimant un terroir et produits sans artifices, à la découverte des :

  • Castillon, lait cru de brebis, Saint-Martin-de-Castillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Plancherin d’Arêches, lait cru de chèvre, Savoie, Vallée du Beaufortin
  • Petit Blaja, lait cru de chèvre, Haute Garonne, Midi-Pyrénées
  • Mistralou, lait cru de chèvre, Simiane-la-Rotonde, Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Salers Tradition, lait cru de vache, Cantal, Auvergne

23 septembre, 13h00 – 14h15

Le stand du Parmigiano Reggiano propose une autre dégustation intéressante : Naturale è possibile (Le naturel, c’est possible), le célèbre fromage affiné italien rencontre le camembert de Normandie (France) et le cheddar artisanal du Somerset (Royaume-Uni).

22 septembre, 16h30 – 17h30

Sur le thème des accords fromage-vin, nous vous recommandons la sélection de fromages de chèvre au lait cru (Buchette de Manon, Cœur du Berger, Tomme de Pebre d’Ai, Le Barriquet, Tomme Trecee) affinés par l’historique Maison Mons, accordés avec des vins des collines de Tortona du vigneron Walter Massa.

20 septembre, 13h00 – 14h30

Le concept de naturel s’applique aussi à la charcuterie, aux origines desquelles se trouvent les races animales et pratiques d’élevage. Il existe des saucissons réalisés à base de viande de races autochtones, élevées en liberté ou semi-liberté, libres d’exprimer leurs comportements naturels et bien alimentées. D’un élevage attentif au bien-être animal dérivent facilement des charcuteries naturelles ne contenant que des conservateurs comme le sel, le poivre, le piment, les épices ou le fumage. Lors de la conférence I salumi naturali. Allevamento, razze, liberi da nitriti (Charcuteries naturelles : élevage, races, sans nitrites) on expliquera les différences entre charcuteries naturelles et industrielles, en présence, parmi d’autres intervenants internationaux, d’Alcide Boullis, éleveur de porc blanc de l’Ouest, une race montée à bord de l’Arche du Goût française.

Pour consulter la dernière version du programme et réserver vos activités, il suffit de cliquer ici.

Pour une accréditation presse, remplissez ici le formulaire de demande.


Service Presse de Cheese

Slow Food – Service Presse non-italien :

Paola Nano (+39 329 8321285) ; Giulia Capaldi (+39 342 8278485)

Slow Food – Service Presse italien :

Valter Musso (+39 335 7422962) ; Alessia Pautasso (+39 342 8641029) ;

Elisa Virgillito (+39 345 2598615)

Ville de Bra : Elena Martini ; Erica Asselle ; +39 0172 438278 ;

Pin It on Pinterest

Share This