Née artiste, avant de devenir cuisinière puis aubergiste par amour (à la fois de son mari César et de la cuisine), Sandra De Fanti bouillonne d’idées en permanence, l’idéal pour ne pas s’ennuyer à table et apprendre tout en mangeant.

L’auberge de Sandra, au cœur de la vallée de la Léventine en Suisse, appartient à la famille de son mari depuis 1903. Depuis plus de 10 ans, elle propose toute une gamme de créations gastronomiques inédites, capables de transformer des menus thématiques en expériences inoubliables. Tout ceci sans occulter les traditions bien sûr, basées sur la saisonnalité et la qualité des produits, afin de proposer des plats soignés au détail près.

Dans la lignée des recommandations des meilleurs chefs de l’Alliance Slow Food dont elle fait partie, nombreux de ses ingrédients proviennent directement de son potager, où elle cultive également des herbes aromatiques et fleurs comestibles qu’elle utilise de juin à novembre.

« Un des mes ingrédients préférés, nous raconte-t-elle, est la « Farina Bóna » (farine de maïs) du Tessin. Je l’utilise notamment dans mes préparations à base de béchamelle, car cet ingrédient apporte une saveur étonnante et une couleur dorée magnifique au plat. Je vous invite à découvrir ma Crème au gingembre, un de mes plats signature. »

Crème au gingembre

(recette pour 6 personnes)

  • 30 g de « farina bona » du Tessin
  • 45 g de farine T65
  • 70 g de beurre de l’alpage
  • 1,2 l d’eau
  • 25 g de bouillon
  • 20 g de curcuma
  • 20 g de poudre de noix de coco
  • 60 g de gingembre frais râpé

Préparation

Faire une béchamel avec le beurre et les farines. Ajouter ensuite l’eau et le bouillon. Cuire 10 minutes à feu doux, ajouter les autres ingrédients et laisser épaissir. À discrétion, avant de servir, ajouter un peu de crème (50-60 g).

 

Pin It on Pinterest

Share This